Service civique : 3 questions à … Camille Raulin, jeune volontaire

Camille Raulin est volontaire service civique au sein du secteur gériatrique de l’hôpital Sébastopol à Reims et à l’EHPAD Marguerite Rousselet. Mardi 10 septembre, elle a rejoint le stand de la FHF GE au Forum Service Civique organisé par la Ville de Reims au sein de l’hôtel de ville. Elle ainsi pu évoquer avec les jeunes visiteurs, éventuels candidats à un service civique, son expérience avec des mots susceptibles de les toucher.

Pourquoi avez vous choisi de faire un service civique en milieu hospitalier et médico-social ?

Je souhaite depuis toujours travailler dans le secteur social et suis intéressée par l’animation. Titulaire d’un BAFA, ma première expérience d’animation s’est faite avec des enfants de 3 à 12 ans. J’ai opté pour un service civique afin de côtoyer des publics différents et diversifier mon expérience.

Que pensez vous que votre présence apporte, selon vous, aux patients et résidents ?

De la douceur et de l’écoute. Je les écoute beaucoup. Ils sont nombreux à exprimer leur bonheur d’être écoutés, spécialement par une personne jeune.

Ils m’apportent autant que j’essaie de leur apporter : leur expérience, leur vécu, et tous ces bons moments que l’on passe ensemble.

Qu’est-ce que votre présence apporte aux équipes soignantes ?

Je crois leur apporter du soulagement. Les animatrices sont souvent seules pour gérer un groupe dans un secteur. Je leur apporte un appui logistique, des idées et propose des animations. Elles me laissent parfois en autonomie. A l’occasion du changement de saison, j’ai proposé une nouvelle décoration. Les équipes n’ont pas forcément le temps de s’occuper de ces aspects.

J’apporte de la gaieté, de la couleur, et pense être un appui pour les équipes.

 

 

 

 

A savoir

Retour sur

Support Adhérents