Formation Aide-Soignante : déverrouillage des quotas pour la rentrée de janvier 2020

La FHF Grand Est alerte régulièrement depuis 2018 les pouvoirs publics (Conseils départementaux, Conseil régional, ARS, pôle emploi…) sur les difficultés de recrutement de professionnels médicaux et paramédicaux, et notamment sur la nécessité de renforcer l’attractivité des métiers d’infirmier et d’aide-soignant mais aussi d’augmenter le nombre de professionnels en formation.
Un courrier co-signé avec les autres fédérations a été adressé au Conseil régional en août, suscitant une réponse peu favorable à court terme pour les établissements de santé et médico-sociaux qui nous engage à poursuivre nos actions.

Dans ce cadre, la délégation FHF Grand Est a récemment interpellé l’ARS Grand Est, à trois reprises, sur la situation de certains instituts de formation qui ont un nombre de lauréats au concours d’entrée en formation Aide-Soignante plus important que le nombre de places autorisées, et qui, malgré les arguments avancés, n’ont pas de retour positif du Conseil Régional permettant de pouvoir admettre ces candidats au cursus de formation qui débutera en janvier prochain.

L’ARS a procédé à un recensement auprès des instituts de formation du Grand Est, les 12 et 16 décembre derniers, pour recueillir le nombre de candidats susceptibles de pouvoir suivre la formation Aide-Soignante à partir de janvier 2020. Un total de 44 a été comptabilisé.
Sur cette base, l’ARS a interpellé le Conseil Régional Grand Est pour permettre une dérogation aux quotas initialement votés par cette Assemblée… Et a obtenu cet accord ce matin.

Les instituts concernés pourront donc accueillir en janvier 2020, le nombre de candidats que vous nous avez indiqué, avec un financement exceptionnel de l’ARS Grand Est des coûts de formation (coût moyen de 4 800 euros par personne).

C’est un signe qui marque la prise en compte des difficultés et le souhait de répondre de manière volontaire aux besoins de formation en professionnels de santé sur la région.

Par ailleurs, suite à nos demandes réitérées, l’ARS Grand Est va proposer à ses partenaires (Etat, Conseil régional et organismes de formation), début 2020, un plan d’envergure  pluriannuel pour faire face aux besoins de formation des professionnels de santé, dont les infirmiers et aides-soignants, dont la région a besoin. La FHF Grand Est sera partie prenante et nous vous tiendrons bien sûr informés des actions entreprises.